25 Juin 2017

Choisissez votre profil ...

Accident nucléaire et Transport de Matières Dangereuses

 

En cas d’accident nucléaire

Le risque nucléaire correspond à une exposition (interne ou externe) à des rayons ionisants. En cas d’accident, la population est avertie par le Signal National d’Alerte (SNA) et les autres moyens d’alerte propres à chaque collectivité.

Avant

  • Connaitre le signal d’alerte et les consignes de sécurité

Dès l’alerte

  • Rentrer dans le bâtiment le plus proche, arrêter la ventilation, couper le chauffage et fermer toutes les ouvertures. Un local clos ralentit la pénétration éventuelle de produits radioactifs
  • Respirer à travers un linge humide et en fuyant selon un axe perpendiculaire au vent
  • Ecouter la radio (Radio France, France Inter) – Toutes les précisions sur la nature du danger, l’évolution de la situation et les consignes de sécurité à respecter vous seront données par la radio
  • Ne pas aller chercher ses enfants à l’école. Vos enfants sont plus en sécurité à l’école que dans la rue. Les enseignants connaissent les consignes à appliquer. Par ailleurs, en vous déplaçant, vous risqueriez de vous mettre inutilement en danger et de gêner les secours
  • Ne pas téléphoner : libérer les lignes pour les secours

Après

  • A la fin de l’alerte, aérer toutes les pièces du bâtiment

 

En cas d’accident de transport de matières dangereuses

La commune de Saint Denis de Pile est traversée par l’A89 et par une ligne de chemin de fer. Des produits chimiques divers, des hydrocarbures et des gaz liquides sont suceptobles d'y être transportés. Les conséquences d’un accident de Transport de Matières dangereuses (TMD) sont liées à la nature de ces produits qui peuvent être inflammables, toxiques, corrosifs ou radioactifs.

Avant

  • Savoir identifier un convoi de matières dangereuses : les panneaux et les pictogrammes apposés sur les unités de transport permettent d’identifier le ou les risques générés par la ou les matières transportées
  • Connaitre les dispositifs d’alerte

Pendant

Si l’on est témoin d’un accident TMD :

  • Protéger pour éviter un « sur-accident » en balisant les lieux du sinistre et en éloignant les personnes situées à proximité
  • S’il y a des victimes ne pas les déplacer sauf en cas d’incendie
  • Donner l’alerte aux sapeurs-pompiers (18 ou 112)

En cas de fuite de produit

  • Ne pas entrer en contact avec le produit (en cas de contact : se laver et si possible se changer)
  • Quitter la zone de l’accident (s’éloigner si possible perpendiculairement à la direction du vent pour éviter de pénétrer dans un éventuel nuage toxique) et s’enfermer dan un local clos, en calfeutrant soigneusement les fenêtres et les aérations
  • Arrêter la ventilation, la climatisation et le chauffage
  • Ecouter la radio (Radio France)
  • Ne pas fumer, éteindre toute flamme (allumette, bougie, gazinière)
  • Ne pas téléphoner : libérer les lignes pour les secours
  • Ne pas aller chercher vos enfants à l’école

Après

  • A la fin de l’alerte, aérer toutes les pièces du bâtiment