25 Juin 2017

Choisissez votre profil ...

Agriculture

Saint Denis de Pile considère l’agriculture comme un élément identitaire fondamental de ses paysages et une part conséquente de l’économie locale. Une grande place lui est accordée puisqu’elle occupe 46% du territoire communal, soit 1300 hectares. Les pratiques sont multiples (culture de céréales, viticulture, surface enherbée pour l’élevage de bovins et ovins, etc.) et généralement raisonnées afin de protéger l’environnement.

 

Une activité conséquente sur le territoire

78 exploitations ont été recensées sur la commune en 2012 contre 32 en 1999. Les activités sont variées (viticulture AOC, pisciculture, ferme pédagogique, agrotourisme, ferme équestre, etc.) et réparties sur trois ensembles du territoire :

  • Les palus, entièrement consacrés à l’élevage car ayant une bonne disponibilité en eau
  • La très haute terrasse, essentiellement orientée vers la vigne (label AOC) car très graveleuse
  • Entre les palus de l’Isle et la terrasse, l’espace est occupé alternativement par les prés, la vigne et les cultures diverses (maraîchers, vergers, céréales)

L’agriculture dans le PLU

La ville a fait le choix, dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme, de classer des terres en zone agricole afin de permettre à l’agriculture de perdurer. Les surfaces agricoles telles que définies dans le PLU sont de 1536,95 hectares soit  une restitution de 15,55 hectares par rapport au POS.

 

L’agriculture raisonnée majoritaire

Les agriculteurs dyonisiens ont fait le choix de la qualité plutôt que du rendement. C'est pourquoi, les pratiques agricoles sur la commune sont majoritairement raisonnées afin de protéger l’environnement et le paysage de la ville. Les produits de traitement sont rarement utilisés et peu d’agriculteurs mettent du désherbant sur leurs terres. A l'inverse, les produits naturels sont de plus en plus utilisés.

 

L'Association de Développement Agricole et Rural (ADAR) de Coutras

L’ADAR de Coutras est une structure décentralisée de la Chambre d'Agriculture de la Gironde. Ses secteurs d’intervention sont les cantons de Coutras, Guîtres et Lussac. Elle poursuit une double mission :

Mettre en œuvre les actions de développement agricole et rural au niveau de cette région en coordonnant toutes les organisations professionnelles agricoles et les partenaires locaux, et conseiller et accompagner les agriculteurs dans leurs entreprises.

Pour plus d’informations sur les domaines d’intervention de l’ADAR

 

L’association des Jeunes Agriculteurs du Canton de Guîtres-Coutras

Créée en 2001, l’association des Jeunes Agriculteurs du Canton de Guîtres-Coutras a pour objectifs :

  • D’aider à l’installation des jeunes agriculteurs
  • De proposer des idées novatrices pour faire avancer l’agriculture de demain
  • De promouvoir le métier d’agriculteur
  • De défendre les intérêts des jeunes agriculteurs
  • D’animer le milieu rural

 

En images