18 Décembre 2017

Choisissez votre profil ...

La rivière l'Isle

L’Isle, affluent de la Dordogne, prend sa source dans le Massif Central à Janailhac en Haute Vienne. Sur 255,3 km, dont 87 sont navigables, il traverse 3 départements et 66 communes avant de rejoindre la Dordogne à Libourne. Le Syndicat Mixte Interdépartemental de la Vallée de l’Isle s’occupe des travaux de restauration et d’entretien du lit et des berges de la rivière. Quant à son patrimoine, il est sauvegardé et mis en valeur par des Etablissements Publics de Coopération Internationale (EPCI). La commune de Saint Denis de Pile est située sur un tronçon navigable comportant des contraintes liées à la marée.

 

Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)

Le périmètre du SAGE Isle Dronne, approuvé le 17 mai 2011, doit permettre de définir des objectifs de gestion adaptés à notre territoire. Les enjeux sont les suivants :

  • Réduction du risque d’inondation
  • Amélioration de la gestion des étiages
  • Amélioration de la qualité des eaux
  • Préservation du patrimoine naturel et des milieux aquatiques
  • Valorisation touristique des vallées de l’Isle et de la Dronne

La Commission Locale de l’Eau (CLE)

Composée le 1er juillet 2011, elle est constituée de 63 membres dont 37 sont des représentants de collectivités, 17 d’usagers (associations, propriétaires fonciers, etc.) et 9 de représentants de l’Etat. Il s’agit d’une assemblée délibérante définissant les orientations à suivre, les actions à programmer et les outils à mettre en œuvre à l’échelle du bassin versant dans lequel se situe l’Isle.

Epidor

Etablissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne, Epidor a pour mission d’accompagner la CLE, par ses connaissances techniques, scientifiques et règlementaires pour mettre en œuvre des stratégies de préservation appropriées au bassin.

 

En images

Close
Repères de crues
Six repères de crues sont installés dans différents points de la commune : chemin du haras, chemin de Chapetit, rue du Port-de-Chaumette, rue du Château-Mexant, route de Breuil et à proximité de l’école maternelle. Ces repères témoignent des hauteurs atteintes par les eaux lors de crues passées. Destinées à faire vivre la mémoire des inondations, elles matérialisent le souvenir de ces événements importants que le temps peut parfois effacer.